Vous êtes ici : Accueil  > Services > Les services > Préparer sa retraite
CHAMBRE DES PROFESSIONS DE LA SANTE DURABLE
J'adhère
CHAMBRE NATIONALE
DES PROFESSIONS DE LA SANTE DURABLE
Préparer sa Retraite

 

Se constituer une retraite dans le contexte actuel et à venir ?

 

Les retraités du privé ont du souci à se faire, si l’on en juge par un rapport de la Cour des comptes annonçant ce que l’on savait déjà, à savoir que les caisses des complémentaires Agirc et Arrco se trouvent au bord du gouffre.

 

Ils sont d’autant plus fondés à s’inquiéter que, jusqu’à présent, ce sont eux qui ont principalement fait les frais des politiques gouvernementales, qui consistent à colmater les trous pour sauver très provisoirement le système.

 

En 2012, le gouvernement s’était pourtant engagé à ne pas toucher aux retraites ; mais comme on sait, en politique les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent.

 

Le gouvernement rabote donc les pensions sans s’attaquer frontalement aux vrais problèmes des retraites dont le système est à bout de souffle!

 

Parlons de la CNAVPL (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse des Professions libérales) qui celle de tous les adhérents de la Chambre. Elle dispose à ce jour d’une importante cagnotte de 16 milliards d’Euros de réserves. Cette somme fait l’objet des convoitises du gouvernement.

 

Le décideur de la CNAVPL est le président élu et désigné par le Conseil d’Administration.  Ce ne sera plus le cas car, le président sera proposé par le ministre chargé de la sécurité sociale et nommé par décret. Dans le même sens, le directeur de la CNAVPL sera lui aussi nommé par décret. C’est dire que le gouvernement aura ensuite la main mise sur la CNAVPL , sur ses décisions, ses orientations, sa gestion… et par voie de conséquence sur la dite cagnotte de 16 milliards d’Euros.

 

Les conséquences de la prise de pouvoir de l’Etat auront inévitablement des conséquences négatives sur les rentes des futurs retraités.

 

La CNAVPL est la tutelle de 10 sections professionnelles ou caisses de retraite et en particulier :

 

CARCDSF: Caisse autonome de retraite des chirurgiens-dentistes et des sages-femmes.

 

CARMF: la Caisse autonome de retraite des médecins de France.

 

CARPIMKO: la Caisse de retraite des auxiliaires médicaux, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures, podologues orthophonistes et orthoptistes.

 

CIPAV: la Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d’assurance vieillesse des professions libérales.

 

Chacune de ses caisses encaissent les cotisations de retraite de base, reversées à la CNAVPL,  de retraite complémentaire qu’elles gèrent et elle verse les rentes aux retraités.

 

 

Deux critères importants qui vont altérer les rentes futures :

 

1 – L’accroissement du nombre de retraités et la baisse du nombre de cotisants.

2 – La diminution progressive des réserves financières des caisses de retraite et malheureusement, un probable ponctionnement des réserves détenues par la CNAVPL.

 

Quel avenir pour la génération des praticiens de la santé de 25 à 55 ans ?

 

 

Bien préparer sa retraite c’est tout d’abord bien connaître

 

- Ses capacités d’épargne.

- Sa situation patrimoniale existante et future.

- Ses objectifs.

- Sa sensibilité à la nature des investissements.

- Sa situation existante et prévisionnelle des retraites obligatoires.

 

La Chambre des Professions de la Santé Durable n’a pas pour objectif d’être l’interface ni de supplanter les banques, assurances… mais, d’aider ses adhérents à éviter toutes orientation qui pourrait se révéler désastreuse et contraire à l’intérêt de ses membres.

 

 

C’est pourquoi, la Chambre des Professions de la Santé Durable met à disposition de ses membres des compétences utiles et permet à ses adhérents d’éviter de s’engager dans des directions contraires à leurs souhaits.

                                                                                                                                                                                            

                                                                                                                                                                                                      Pour plus d’information, nous contacter

 

 

http://comparateur-retraite-loi-madelin.lesdossiers.com/fiche/25167/generali/la-retraite-13

 

 

 

L'analyse de nos experts

 

Une gamme de supports UC étendue (plus de 100 fonds accessibles). Le fonds euros affiche des performances dans la moyenne du marché sur 1, 3 et 5 ans. Deux modes de gestion sont proposés : libre et à horizon (« Programme d'investissement sécurisé »). Plusieurs options de gestion sont disponibles gratuitement (« Plan de conversion libre » et « Plan de sécurisation » correspondant pour le premier à un arbitrage programmé et à une sécurisation des plus-values pour le second). Chaque cotisation est transformée en fraction de rente immédiatement, ce qui permet de garantir le montant de la rente avec une table de mortalité garantie à la souscription de l'assuré. Autre atout, une garantie de bonne fin et une exonération des cotisations sont acquises dés l'adhésion.

 

Les frais sur versements sont élevés et le volet de rentes au terme est peu varié.